Bienvenue sur le site internet de notre  groupement paroissial


Depuis le 1er septembre 2016, les communes de Certines - Ceyzériat - Journans - Montagnat - Saint-Just - Tossiat - Revonnas ont été regroupées dans un nouveau groupement paroissial.

 Le père Antoine Desarbre est le curé de ce  groupement paroissial. Membre de la fraternité Joie-Nazareth, il est accompagné de deux sœurs consacrées au service de la paroisse.


Dimanche 3 juillet : messe à Ceyzériat


Attention, il n'y aura exceptionnellement pas de messe ouverte aux fidèles cette semaine sur la paroisse

Pour consulter les horaires des messes sur les paroisses environnantes, cliquez ci-dessous

- Paroisse Notre Dame

- Paroisse du Sacré Coeur

- Paroisse de Viriat / st Pierre Chanel

- Paroisse de Pont d'Ain


Ecole de prière jeunes du diocèse : plus que quelques places

Pour tout renseignement complémentaire,

n'hésitez pas à contacter soeur Bénédicte-Marie, bergère de l'école de prière.

Inscription en ligne


Temps fraternel avant la messe de dimanche à Tossiat

Nous vous proposons de nous retrouver à 10h à l'église de Tossiat une fois par mois pour vivre un temps fraternel avant la messe : temps de louange et d'intercession pour confier nos joies mais aussi nos peines et notamment les malades de nos familles, de notre entourage.


Journée de retrouvailles ALPHA

Dimanche 12 juin les participants aux sessions Alpha des dernières années ont été invités à se retrouver pour une journée de partage au presbytère de Ceyzeriat. Après une messe et un repas convivial, le Père Antoine a eu la gentillesse de nous aider à faire grandir notre foi. Un partage en petits groupes a clôturé la journée en beauté !


Chorale paroissiale

Une chorale paroissiale vient d'être être mise en place. Elle se réunira à la salle paroissiale de Tossiat (durant la période hivernale) de 11h à 12h toutes les 3 semaines. N'hésitez pas à la rejoindre !

Prochaines rencontres :  2 juillet


Une prière qui nourrit !

Dans l’évangile de Matthieu, alors que Satan essayait de tenter Jésus dans le désert, celui-ci cite le Deutéronome : “L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.”

La manducation - du latin manducare qui veut dire manger, mastiquer - est une forme de prière qui aide à se nourrir véritablement de la Parole de Dieu. Elle rappelle ces paroles de Dieu au prophète Ezechiel : “[Le Seigneur ] me dit : « Fils d’homme, remplis ton ventre, rassasie tes entrailles avec ce rouleau que je te donne. » Je le mangeai, et dans ma bouche il fut doux comme du miel.” (Ezechiel 3 ;3)

Cette prière méditative remonte aux tous premiers temps de l’Eglise chrétienne ; elle était notamment pratiquée par les Pères du désert. Simple et sobre, elle s’adapte aussi facilement à nos vies quotidiennes actuelles. Il s’agit de répéter un verset biblique. Cette répétition n’a pas seulement pour objet la mémorisation de la Parole mais bien de la “manger” ; c’est-à- dire de la goûter, de la savourer, de l’absorber et de s’en nourrir. “ De grâce, ne vous contentez pas de les regarder, ces adorables paroles. Il faut vous en nourrir, vous les assimiler ; la vraie cause de nos maux, c'est l'ignorance de la Parole de Dieu.” disait saint Jean Chrysostome.

Chaque matin, nous pouvons choisir un verset à manduquer durant la journée. Tiré de la liturgie du jour ou en relation avec ce que l’on vit - face à une épreuve, pour apaiser sa colère, ou pour rendre grâce - la Parole vivante de Dieu nous guérit et nous transforme intérieurement. “Que la parole de Christ habite en vous dans toute sa richesse !” (Colossiens 3:16)


3 conseils pour cultiver la gratitude

La gratitude, c’est la reconnaissance des bienfaits de Dieu dans nos vies. Cela demande donc de savoir accueillir et contempler notre quotidien avec un certain recul. Être dans la gratitude, c’est aussi marquer notre confiance en Dieu, en ses projets d’amour pour nous et admettre une part de mystère.

 

 

Nous pouvons entretenir cette gratitude par la louange et l’action de grâce. Lionel Dalle, prêtre de la Communauté de l’Emmanuel, écrit dans son livre “Le miracle de la gratitude” : “Une dynamique extraordinaire se crée : rendre grâce attire la grâce ! Plus je suis dans la gratitude pour les grâces déjà reçues de Dieu, plus mon coeur s’ouvre pour en recevoir davantage et me laisser transformer par elles.”

Cela peut ne pas toujours être simple, bien sûr. Une conversion de cœur est parfois nécessaire pour changer notre regard sur les situations, sur ce que nous vivons. Mais, chaque jour, de plus en plus, nous goûtons ainsi à la véritable joie.

-       Nous pouvons, dès le matin, dans un acte de confiance et d’abandon, déjà remercier Dieu pour cette journée qui s’offre à nous. Nous ne savons pas ce qui va nous arriver mais nous savons que le Seigneur a prévu, pour nous, de nombreuses grâces ; certaines évidentes, d’autres plus cachées, parfois même dans ce qui peut paraître une contrariété.

-       Essayons de vivre chaque moment de la journée le plus possible dans le moment présent - ce “présent de Dieu” - pour cueillir tous ses dons. “J'ai la grâce de vivre maintenant, de ne pas vivre dans une heure.” (Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus)

-       Enfin, finissons notre journée en remerciant Dieu pour tout ce qu’il nous a offert ce jour. Nous pouvons, sous son regard, faire mémoire d’une grâce particulière qui nous a particulièrement touchée aujourd’hui. Si nous avons du mal à le ressentir, posons un acte de foi et récitons, par exemple, ce beau verset du psaume 103 (102).
“Bénis le Seigneur, ô mon âme, bénis son nom très saint, tout mon être !
Bénis le Seigneur, ô mon âme, n'oublie aucun de ses bienfaits !”
(Psaume 102 ; 1-2)


Don en ligne

  • Pour aider l'Eglise, vous pouvez faire un don au Denier, à la quête, ou offrir une messe à une intention particulière. Tout cela est possible en ligne, sur don.belley-ars.fr